Pourquoi se poser des questions !

(Note de l’équipe technique : youpee, on a retrouvé la note perdue dans les limbes – la voici donc, publiée avec deux jours de retard. Entretemps, l’anniversaire a été joyeusement célébré au salon nautique)

Un ami à qui j’explique que je dois revenir du salon nautique de Paris lundi prochain pour une séance chimio, s’étonne de la simplicité avec laquelle je lui parle de ce RV. Mais les chimio, on s’y fait parce qu’on sait qu’elles reviennent toutes les semaines et je ne peux pas y échapper si je veux guérir, enfin, avoir l’espoir de guérir…

Par  contre, j’ai perdu mes cheveux et ça c’est plus difficile parce que le miroir te montre à nu et pour la féminité, c’est cruel ! Je sors de chez « Arnaud », mon coiffeur depuis toujours, le fils ayant pris la suite du père. Il a tondu ce qui restait. Les voir tomber me déprimait. J’ai enfoncé mon bonnet sur ma tête pour traverser le salon de coiffure. Ma perruque me va superbement, m’a-t-on dit, alors que c’est un corps étranger  et que je le sens comme tel.

Pour me distraire, je me suis plongée dans la lecture du bouquin écrit par un copain  voileux de Fouras, intitulé « tout ça , ça m’énerve, et toi ? »  Il dit, avec sans doute énormément de plaisir, ce que parfois nous n’osons même pas murmurer: Les politiques, les commentateurs télé, les améliorations dans nos ordi, qui  nous embrouillent, la téléréalité, les manouches et leurs belles voitures, les panneaux de vitesse sur l’autoroute et bien d’autres sujets passés au peigne fin avec un humour décapant, une spontanéité et un français qui tient la route. C’est du rire à l’état pur. Il pourrait figurer sous le sapin de Noël des foyers pessimistes…..

Comme je vous disais, Je pars demain à Paris pour l’ouverture du salon nautique,  un vendredi uniquement pour les professionnels, mais aussi mes amis – une cinquantaine – à qui j’ai procuré un laisser passé pour venir arroser mes 50 ans de salon et mes 80 berges sur le stand Muscadet, toujours décoré avec soin et sans doute plus particulièrement cette année pour fêter aussi les 50 ans de ce bateau mythique, élu, par la revue « Voile et Voiliers » bateau du Siècle. Et nous évoquerons les deux évènements nautiques qui ont marqué cette année d’anniversaire : le National à La Rochelle et les 97 Mumu à Lorient barrés par les plus grands skippers toutes générations confondues

Publicités

5 réflexions au sujet de « Pourquoi se poser des questions ! »

  1. Martine&Alain

    Très bon anniversaire, Claude ! Profite bien du Salon, tu t’es superbement battue pour y être, c’est le tout premier objectif que tu t’étais donné. Et pour la suite, moins tu te poseras de questions, mieux tu iras. Et quand ils repousseront, ils seront magnifiques, et toi aussi. Nous t’embrassons bien fort.

    Répondre
  2. Liliane

    Donc ma grande copine. Bon anniversaire ou plutôt non nous allons le souhaiter en début d’année prochaine avec Terenia nous ne serons que trois , pas de nostalgie …..Le plaisir de se retrouver ensemble et cela me ferait très plaisir de venir à La Rochelle. Possible ? Je trouve comme ton copain , que tu prends les difficultés de ton traitement avec naturel mais aussi par ce que , je pense , tu as pris ton sort en main tu peux quelque chose pour toi et toi seule , et tu fais ce qu’il faut , bravo Claudius , je suis fière de ma copine Bisous à bientôt Liliane

    >

    Répondre
    1. claudeharle Auteur de l’article

      OK, on prévoit une date après les festivités religieuses… mais surtout gastronomiques. Ma famille entière vient ici car j’ai chimio le lundi avant Noël, donc pas terrible… mais je te raconterai les surprises d’anniversaire ! je croyais fêter ça au restaurant en tête à tête avec mes trois filles samedi soir. Rien d’autre n’a filtré… et je me suis retrouvée devant 45 personnes dans le resto ! famille, petits enfants, cousins et amis. du sublime ! inoubliable ! j’ai 40 messages et ça urge ! gros bisous ma grande cpine ! et à bientôt claudius

      Répondre
  3. Cat

    C est quand ton anniversaire? Tu es donc comme moi sagittaire…. Je me disais bien aussi…. Passion, intensité,brillançe… Même sans un cheveu , une sagittaire reste une claude!

    Répondre
  4. Caroline SALIOU

    Bonsoir ma chère Claude, Avec 24h de retard je vous souhaite un très bon anniversaire. Que l’année qui commence, pour vous, soit source de joie, bonheur. Au travers des lectures que je fais sur votre blog, je vous trouve courageuse et déterminée face a la maladie. Vous continuez a vivre normalement et activement, Bravo!!!! Très bon we au salon nautique, profitez de vos amis et de cette ambiance si particulière aux navigateurs…. Je vous embrasse. Caroline

    Caroline Saliou Présidente nationale de l’Apel 277 rue Saint Jacques 75005 Paris 06 84 18 11 58

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s