Nous sommes déjà le 1er Novembre !

Je n’ai pas « blogué » depuis la pose du Cathéter, un jour de tourmentes…. parce qu’il faisait beau en ce magnifique mois d’Octobre et que le jardin suffisait à occuper le corps et l’esprit d’une dame admirant la mer, les fleurs de son jardin – même les chrysanthèmes, pourtant fleurs de cimetières…. – devenues au fil du temps les ornements de décorations de la ville, sur le port, au mail, installés par grappes dont les multiples couleurs ne peuvent échapper aux daltoniens !…

Le téléphone ayant recommencé à sonner pour « prendre de mes nouvelles », il me faut écrire pour rassurer, dire à tous ceux et celles qui pensent à moi, que je les aime et suis émue de tant de sollicitudes et de gentillesse.

Ce lundi 28 Octobre, le premier sicle de chimio vient de se terminer, me laissant 14 jours de liberté; des ressources morales et physiques presque intactes, si j’accepte de réduire la voilure dans mes activités… Suis passée brutalement – sans doute comme d’autres – d’une activité débordante à une vie presque contemplative… enfin, presque… parce qu’il m’est difficile de ne pas trouver des raisons, voire des prétextes pour participer à la vie extérieure. Je devrai sans doute me calmer au fil du temps… mais dans l’immédiat je continue à profiter de ces moments de bien être qui me sont accordés malgré la chimio dont on ne cesse de me dire que « ça va me fatiguer ».

Je commence à ^prendre mes marques dans ce service « oncologie » du 1er étage pour chimio des « externes » dits « malades ambulatoires ». Le lundi, certaines convocations sont à 9h, moi et d’autres à 10h, répartis entre les box et les chambres binômes. Les infirmières doivent installer les protocoles, après une procédure immuable : poids, température, tension. Elles s’agitent efficacement pour que l’attente ne soit pas trop importante. C’est un moment intense pour le personnel de soins, toujours avec le sourire. Un peu de soleil dans cette misère humaine, parce que si je suis bien, d’autres le sont moins dont les pathologies sont plus anciennes et plus lourdes que ce dont je sais de la mienne… là où l’espoir est encore présent mais là aussi où l’espoir se rétrécit…J’ai retrouvé ma binôme du premier jour et joué au scrabble pour occuper ce temps de vide.

Une petite histoire qui date de mon retour à la maison après l’hosto :

Je suis sur le pas de la porte pour raccompagner des amis venus déjeuner. Une dame et son chien-chien passe devant le portail et m’interpelle : « Ah! je suis contente de vous voir, figurez-vous qu’hier j’étais avec un groupe de personnes dont l’une d’elle a déclaré : « Madame Harlé a été hospitalisée, elle a un cancer en phase terminale !… » Mais non Madame, je suis bien vivante comme vous voyez. En province, on enterre vite les gens ! même les plus sympa comme moi…!!

Les vacances scolaires ont amené ma fille Martine et ses enfants dans la maison, source de joie, puisque ce sont eux la vie et l’avenir.. Ils ont quitté leur Bretagne pluvieuse pour le soleil rochelais qq jours, puisque nous avons un micro climat légendaire… dont je sais entretenir la réputation dans nos échanges téléphoniques avec le Nord, même parfois quand c’est pas vrai !!!

Pierre Yves, venu avec sa compagne Marie, ce WE sait qu’à Nantes et Lorient il pleut beaucoup !

Les 9 /10 Novembre prochain, aura lieu le « Salon du Livre de Mer », où je vais sans doute retrouver une amie rochelaise, Isabelle Autissier et sa belle écriture et bien d’autres connus ou inconnus, venus  vendre leurs œuvres

Je me suis décidée sérieusement il y a trios ans, à écrire la vie et l’œuvre de Philippe, parce que ce grand bonhomme, plein de talent et de génie, devait entrer dans la légende du nautisme, qu’il ne soit jamais oublié, ni lui, ni son œuvre de plus de 15.000 bateaux, toujours vivante sur les mers du globe et dans les ports.

Alors je vais me plonger, avec un certain bonheur, dans ce monde d’écrivains – ce que je ne suis pas – pour y glaner d’autres cultures, d’autres histoires, d’autres aventures, d’autres fabuleux voyages, d’autres pensées, d’autres valeurs toujours enrichissantes.

Ma fille Isabelle m’accompagne vers la Bretagne dès Mercredi pour profiter de la famille et des amis avant le salon, sans oublier la prise de sang le vendredi 8 pour le retour en chimio (2ème sicle mardi 12 Novembre)

Je vous raconterai… mon escapade bretonne…

 

Publicités

15 réflexions au sujet de « Nous sommes déjà le 1er Novembre ! »

  1. Marie-Françoise Piéjus

    Bonjour Claude, j’ai comme tout le monde été très secouée par les nouvelles que tu nous as envoyées. Alors pour toi j’imagine le choc… Mais tu es formidable d’avoir mis en place ce blog que je lirai bien sûr régulièrement.
    Je reviens juste de Brigneau. Nous avons eu pendant une semaine la fille de Marine (4 ans et demi) qui a profité des vacances pour avoir la varicelle, légère heureusement. Pierre reste encore quelques jours là bas. Il a mis son Sauvignon en vente à l’occasion du salon du Crouesty, mais les acheteurs ne se bousculent pas. Nous l’avons convoyé mercredi dernier jusqu’au Pouldu où le chantier Pouldu Naval le sortait de l’eau. Par chance c’est l’un des rares jours où il a fait beau (dans la nuit dimanche-lundi vent de 46 noeuds!). Il restait de la houle et on roulait beaucoup car on avait enlevé les voiles la veille, et ce dernier ‘voyage’ s’est fait au moteur, ce que je n’aime pas du tout. Quoique bien remis de son opération de novembre 2012 (prothèse du genou), Pierre ne se sent pas à l’aise sur un pont et il faut savoir tourner la page.
    Nous l’avons d’une certaine façon déjà tournée en faisant fin août début septembre un magnifique voyage sur un « yacht de luxe » (130 m et le confort d’un hôtel 5 étoiles). Ce bateau nous a emmenés d’abord le long de la côte ouest du Groenland, pour ensuite se faufiler dans le célèbre « Passage du Nord Ouest ». Nous avons terminé en Sibérie, après passage du détroit de Béring et franchissement de la ligne de changement de date. Le tout très relax pour nous (moins pour le commandant du navire), et par un temps généralement beau. A cette occasion j’ai écrit un petit journal (moi je ne sais pas gérer un blog), que j’ai mis dans une « drop box », avec une sélection de nos meilleures photos. Je vais t’envoyer un mail qui te donnera accès à ces documents, que tu pourras regarder à petites doses quand tu auras un moment.
    Je viens de lire les nouvelles du 1 novembre. C’est bien ton projet de livre sur Philippe. Il le mérite sûrement.
    Je t’embrasse, et à très bientôt.

    Marie-Françoise

    Répondre
  2. Agns

    Bonnes nouvelles qui nous font chaud au coeuf Bretagne   Bretagne   Tu y a gite et couvert pour  vous 2 quand tu voudras    Tu es tjrs la bienvenue  ta fille aussi   Bisous

    Ag es et Francois 

    Envoyé depuis m

    Répondre
  3. Cabinet de LUGET

    Après ce week end pluvieux et venteux, nous espérons vous adresser un petit rayon de soleil par l’intermédiaire de ce message. Nous allons avec intérêt prendre de vos nouvelles et partager ainsi quelques instants avec vous.
    Gardez le cap….et bon salon du livre de Mer.
    Bien cordialement.

    Toute l’équipe du Cabinet de LUGET

    Répondre
  4. ingridc2013

    Coucou Claudius

    Bon, comme nous sommes Bretons, nous allons vivre ton escapade en direct avec toi ce We et nous sommes très contents de te voir bientot.

    On commande le soleil pour toi, pour qu’il te chauffe un peu.

    On t’embrasse bien bien fort a ce We avec les croissants

    grosses bises de tous les combes

    Répondre
    1. Joussaume Barbara

      Tiens bon la barre Claude comme tu l’as toujours fait ! Garde ton humour et ta ténacité, je pense à toi.
      Merci de ton blog, et n’hésites pas à faire appel à nous, au Musée, pour quoi que ce soit.
      Barbara J

      Répondre
  5. Martine et Alain Weinachter

    Hello Claude, tu as bien fait de désarmer ton canot’ l’autre jour. On attend une accalmie pour faire idem sur Item. Et on attendra les beaux jours de l’an prochain pour naviguer à nouveau.
    A bientôt, et si on ne peut pas naviguer, on boira un coup !
    On t’embrasse bien fort.

    Répondre
  6. Mario Guéneau

    Bonjour ma Claude
    Je pense venir te voir au Printemps avec mon Armagnac « Elantxobé » , le chantier sera terminé et notre première escale sera pour toi. Je t’embrasse très fort. Belle journée à toi et à très vite. Mario

    Répondre
    1. claudeharle Auteur de l’article

      c’est sympa Mario !je me demandais ce que tu devenais. Je suis OK pour naviguer sur ton canot au printemps…. hem ! si tout va bien… On fait tout pour ça. Le crabe ne m’aura pas, enfin j’espère ! je suis trop coriace.
      Demain je pars à Lorient pour le salon des livres de mer. Faut bien que je vende le livre sur Philippe,, tant que je suis là !!!
      et je fais un tour pour voir mes amis du côté de Belon.
      figure toi que j’ai plus de gout pour le vin rouge ! je ne sais pas si tu te rends compte le désastre !
      J’ai des gouts de luxe : seulement le champagne et l’eau… les grenouilles aiment l’eau…Faut revenir rapidement à des boissons plus sérieuses !
      pour l’instant je vais bien. Quelques petites misères périphériques dues à la chimio qui détruit ce qu’il faut, mais c’est quand même corrosif là où faudrait pas !…….
      Retour de chez les Bretons (au bonnet rouge) lundi pour une chimio mardi, 3 fois et repos le dernier lundi pour être bien au salon.
      J’arrose ma dizaine supplémentaire… et mes 50 ans de salon sur le stand Muscadet, au champagne, n’aimant que ça !
      bon je t’y attends
      bises à toi

      Répondre
      1. Sergent jean michel

        Madame Harle,

        Grâce à Dominique ,je vous ai rencontré il y a fort longtemps ,un soir d’EOLE à Saint loup!
        Vous m’avez laissé un souvenir singulier et …toujours présent .Peu de personnes m’ont paru aussi riches lors de rencontres fortuites .
        Ainsi Dominique me donnait toujours de vos nouvelles !

        Maintenant que je lis et relis les méandres de votre combat ,je vous vois encore fidèle, conforme à ce souvenir de battante .

        Permettez qu’une personne de plus pense à vous et vous salue .

        Un grand marin disait :on ne se bat pas contre la mer mais avec !
        Il reste à faire pareil avec ce crabe .

        Bien à vous.
        JEAN MICHEL

      2. claudeharle Auteur de l’article

        merci de votre message et le souvenir que vous gardez de moi, alors que je ne me souviens plus de votre visage et pourtant c’est toujours cela que je garde en premier, ayant oublié souvent le nom de la personne. Mais étant un ami de Dominique, vous êtes mon ami.
        Oui, je me bats parce que je n’ai pas le choix et parce que c’est aussi dans ma nature de marin, d’aller de l’avant et de vaincre les obstacles. Mais je dis et j’ai écrit : la mer est le dernier refuge de liberté où la sanction pour la faute commise n’a pas besoin de tribunal pour être jugée  »
        je vais bloguer ces jours-ci.
        bien à vous
        Claude

      3. Mario Guéneau

        Ma Claude
        Je n’avais pas prévu de venir au Nautic, mais bon… Pour toi et le Muscadet je vais venir…avec une bouteille bien sûr. Plein de bises.
        Mario

  7. Liliane

    BonjoUr Claudius

    Jj’espère que tu participes au salon du livre de la mer comme prévu et que cela te change les idées .Je pense que tu as pu profiter de la Bretagne ,avec un temps passable .

    Bientôt un séjour à l’hôpital pour ta seconde chimiothérapie , aussi bien supportée que la première je te le souhaite pour pouvoir reprendre tes activités , bientôt le salon nautique , fais moi signe je viendrai à Paris te faire la bise ,ici nous avons repris nos activités et moi ….mes exercices .

    À très bientôt j’espère je t’embrasse

    Liliane

    >

    Répondre
  8. combes

    COucou Claude

    trop contente de t’avoir vu au p’tit déj chez la Baronne pour te faire une bise et te voir un peu , les moments avec toi sont toujours riches, et c’est un vrai bonheur. J’espère que ta journée avec ta chimio s’est bien passée, que tu as eu un lit, de preference dans une chambre , seule, avec une dame ou un homme finalement peu importe !! et que tu vas vite retrouver ton « fenua » (foyer en tahitien).POur te reposer et repartir pour d’autres aventures : salon nautique donc et 80 ans à fêter !!! voilà un beau programme !

    On t’embrasse de tout notre coeur.

    Ingrid et Cie

    Répondre
    1. claudeharle Auteur de l’article

      moi aussi c’était super de te voir et de bavarder. Je te trouve toujours aussi belle. Ici il y a 3° d’écart avec la Bretagne. J’ai quand même amllumé le chauffage pour le baisser dès ce matin. Je suis vraiment très bien chez ta maman, mieux que dans le lits de chez ma fille… finalment, je ne touve pas tellement bien sa maison qui ne corresmpond pas à mon âge. Heureusement, elle a souvent du monde et j’ai un bon prétexte pour aller chez Lis. te voir est un bonheur. A recommencer. oui, j’ai maintenant un lit quand je vais à la chimio. J’arrive, il y a une personne dans le siège et mon lit m’attend…. Les repas sont pas bons; c’est vrailment dommage pour des gens qui n’ont pas d’appétit de leur donner un plat sans goût avec un poisson dont on sait pas ce que c’est… et une pomme qui sort du congélateur…. mais c’est comme ça ! les soins sont essentiels et de ce côté là il n’y a rien à dire. gros bisous à la compagnie et garde le meilleur…. Claudius

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s