Fin d’un dimanche ensoleillé

C’était une superbe journée familiale + des amis de passage. J’ai tondu ma pelouse face à la mer alors que les dériveurs régataient devant la maison à grande marée haute. La télé vivante, Pierre Yves et Marie sont repartis sur Nantes où la pluie n’a pas cessé. Sylvie et Jérôme repartent ce soir et demain sera un autre jour moins lumineux….

IMG_4746

IMG_4754

Publicités

8 réflexions au sujet de « Fin d’un dimanche ensoleillé »

  1. Jacques Simon

    Ma chère Claude,
    Je feuilletai à l’instant Voile Mag et te voyais en photo, bien entourée, rayonnante de joie de vivre ( Anniversaire du Muscadet, 50 ans d’ivresse).
    Nous te faisons confiance pour terrasser ce crabe malveillant, le courage ne t’as jamais manqué !
    Nous sommes de tout coeur avec toi,;
    Avec toute notre amitié
    Jacques ( Fantasiami)

    Répondre
  2. Martine et Alain Weinachter

    Très bonne réaction, ce blog. Nous avons essayé de t’appeler, mais nous comprenons bien que tu ne peux pas répondre sans arrêt. Avec ce temps-là, tu n’as pas fini de tondre la pelouse pour cette année ; ça nous ferait plaisir de t’embarquer à bord d’Item pour une petite ballade. Appelle-nous quand tu te sentiras d’attaque pour la faire. On a les petits en vacances cette semaine, on passera te voir lundi 28 avant de partir au Havre pour le départ de la Jacques Vabre. On te raménera des photos des marins ! On pense très fort à toi et on t’embrasse, Martine et Alain

    Répondre
  3. Jean-Michel Gaigné

    Me voici de retour de Chine ce matin…en escale à l’aéroport de Paris… Et j’apprends la nouvelle ! Ce qui t’attend n’est jamais qu’une régate de plus, et jusqu’au dernier bord la victoire est à ta portée. Tu disais dans tes commentaires que l’on de la chance de vivre dans un pays communiste comme la France, si j’ai bien compris, où les soins sont garantis pour tous et où l’on peut trouver un poste d’amarrage au port des Minimes pour 2000 euros par an, voire être encore mieux considérée lorsque l’on est un emblême pour la communauté des gens de mer comme toi… Figure toi qu’en Chine, pour mettre son bateau dans une marina, il faut commencer par acheter une part du yacht club ( de 150 000 à 200 000 euros…) et puis après on peut envisager d’acquérir un bateau et de louer une place ( bien sûr, ça vient en plus…). Chez les Chinois, il t’aurait fallu vendre ta maison pour faire un jour du bateau ! Je pense bien à toi et je t’embrasse. Jean-Michel

    Répondre
  4. le PIVAIN

    Chère Claude,
    François m’a appris hier l’existence de ton visiteur incongru.
    Nous comptons tous sur toi pour le vaincre et le mettre dehors.
    Bon courage et bon vent. Ce n’est pas pour toi le premier coup de vent : passe au travers.
    Je pense bien à toi.
    A bientôt en forme.

    Michel le PIVAIN

    Répondre
    1. claudeharle Auteur de l’article

      merci de ton message, et de tes pensées. Oui, faut le chasser ce crabe ! pas simple d’avoir la frite tous les jours… il faut peu de chose pour que ça coince le moral, mais la vie quotidienne de chacun est aussi faites de hauts et de bas! alors !!!!
      si tu viens dans le coin, n’oublies pas que je suis là !
      Claude

      Répondre
  5. F.bigotte

    Domestiquer le crabe puis le tuer n’est pas une tache facile. Agnes et moi pensons à toi en souhaitant que ta solitude soit atténuée par tous ceux qui t’entourent et t’aiment.
    Avec notre affection et amitié
    François

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s